Actualités Le 1er village vacances inclusif ouvre ses portes en Alsace

Le 1er village vacances inclusif ouvre ses portes en Alsace

6 mars 2022

A la suite de l’appel à projet lancé par l’Etat sur le Fonds de Développement de l’inclusion, les entreprises inclusives Estille, La Varappe et l’association VVF ont uni leurs forces afin de créer la première entreprise d’insertion dans le secteur du tourisme social.

Proposant des innovations sociales majeures, ce tout premier projet de village vacances inclusif, piloté par Sandrine Désertot, est inauguré le 5 mars 2022 à Orbey par Madame Brigitte Klinkert, Ministre déléguée à l’Insertion.

LE SECTEUR TOURISTIQUE, UNE OPPORTUNITÉ INCLUSIVE

Première destination touristique au monde depuis les années 90 selon l’organisation mondiale du tourisme, la France accueille chaque année, près de 89 millions de touristes. Avec plus de 800 000 salariés et environ 2 millions d’emplois directs et indirects, le tourisme est une filière créatrice d’emplois durables sur l’ensemble du territoire, non délocalisables.

Partant du constat que l’insertion par l’emploi est présente dans de nombreux secteurs d’activités excepté celui du tourisme, les acteurs du projet se sont mobilisés afin de répondre à des objectifs d’inclusion et proposer une offre nouvelle répondant à des enjeux sur la qualité des emplois dans un secteur économique essentiel.

Cette nouvelle entreprise d’insertion associe l’expérience du 1er acteur du tourisme social dans l’accueil de vacanciers sur des sites hors du commun et de deux acteurs majeurs de l’inclusion, forts de leurs expériences sur l’accompagnement des personnes vulnérables, exclues de l’emploi.

Les entreprises fondatrices du projet défendent et portent ensemble une vision commune. Ainsi, le village vacances inclusif est fondé sur deux convictions fortes : la justice sociale et la liberté individuelle. Tout en facilitant l’accès aux droits sociaux et en guidant les personnes dans la construction de leur parcours professionnel, le modèle offre la possibilité de lever, sans discrimination, les freins qui touchent les personnes éloignées de l’emploi : logement, mobilité, handicap…

Le modèle économique est basé sur la commercialisation et exploitation du village vacances. L’établissement proposera aussi des offres hors saison à moindre coût afin de faire venir en vacances les personnes aux revenus modestes qui n’ont pas ou peu l’occasion de partir en congés. L’ouverture de 3 autres villages vacances inclusifs est prévue pour 2022, ainsi qu’une dizaine de plus d’ici 5 ans. 

LES VACANCES COMME LEVIER GLOBAL D’INCLUSION

. La création de ce village vacances permet non seulement la création d’emplois d’insertion non délocalisables dans des métiers très sollicités et valorisants, mais aussi l’accès aux vacances pour des milliers de familles modestes, tout en apportant un développement économique des territoires afin de lutter contre leur désertification

Le projet propose un accompagnement socio-professionnel global de 9mois minimum encadré par des équipes d’insertion qualifiées. Chaque salarié est acteur de son propre parcours et est responsabilisé en signant un contrat d’objectifs personnalisé, portant des engagements professionnels, personnels et sociaux.

Les emplois d’insertion proposés n’exigent aucune expérience ou diplôme. Chacun progresse à son rythme. Il s’agit de repérer, évaluer et valider les compétences acquises tout au long du parcours d’insertion que cela soit en termes de compétences techniques ou de compétences douces (softskills). 

Parmi les 7 postes proposés en insertion pour ce premier village vacances, on retrouve les métiers de l’animation, d’entretiens du patrimoine, d’hébergement, de réception et d’accueil, de restauration. Une offre mobilité vient compléter l’accompagnement via un hébergement occasionnel ou permanent, l’accès aux transports, l’accès à un parc automobiles gratuit, l’accès aux démarches pour l’obtention du permis de conduire. A l’issue des parcours, le projet axe les participants vers une formation qualifiante, l’emploi direct, ou la poursuite du cursus sur d’autres villages vacances.

Une offre mobilité vient compléter l’accompagnement via un hébergement occasionnel ou permanent, l’accès aux transports, l’accès à un parc automobiles gratuit, l’accès aux démarches pour l’obtention du permis de conduire. A l’issue des parcours, le projet axe les participants vers une formation qualifiante, l’emploi direct, ou la poursuite du cursus sur d’autres villages vacances.

Selon la Confédération européenne des syndicats, 3,6 millions de Français ne peuvent partir en vacances faute de revenus suffisants. Ce village vacances inclusif a pour vocation de garantir l’accès aux vacances à un plus grand nombre et de favoriser les rencontres humaines, la mixité sociale, et la découverte d’autres régions. Ainsi, le lieu accueillera un grand nombre de familles quelles que soient leurs ressources, et participera à l’épanouissement individuel et collectif.

Cette démarche, ancrée sur le territoire, permettra la réalisation de près de 800000 euros de retombées économiques locales par les achats dans les commerces et la création d’emplois sur place. Elle permet ainsi de redynamiser le tissu économique local, en faisant également appel aux entreprises locales pour les travaux d’entretien du patrimoine immobilier du village vacances

UNE INAUGURATION REMPLIE D’ECHANGES ET DE CONVIVILALITE

«Je suis pour ma part très optimiste, c’est le début d’une belle aventure devant nous.

Ce lieu fait le lien entre les acteurs de l’insertion et un acteur du tourisme social. Pour moi c’est toujours un bonheur de me retrouvé dans de tel lieu, parce que grâce à vous des personnes qui n’ont pas forcément les moyens de profiter d’escapades, de profiter de vacances de découvrir nos beaux territoires de l’est à l’ouest et du nord aussi, peuvent le faire. C’est important, pour chacun et chacune d’entre nous de pouvoir se poser et de se redécouvrir en famille et enfin de découvrir notre beau pays…

..En plus de promouvoir le tourisme pour tous, vous permettez à des personnes éloignés de l’emploi d’être accompagné dans des parcours d’insertion dans des métiers en tension : restauration, l’animation, l’hôtellerie..

C’est si important de retrouver un rôle à jouer dans la société.

Brigitte Klinkert

Ministre déléguée à l'insertion

REJOIGNEZ LA VARAPPE'LETTER !

Chaque trimestre, retrouvez l'actualité condensée du Groupe La Varappe ainsi que celle de ses différentes filiales au sein de La Varappe'Letter !

Votre inscription a bien été prise en compte !