Actualités La Ministre du Travail Elisabeth Borne visite l’usine Homeblok

La Ministre du Travail Elisabeth Borne visite l’usine Homeblok

22 janvier 2021

Le président du groupe La Varappe Laurent LAIK ainsi que ses équipes ont accueilli au sein des ateliers Homeblok, marque de la société LVD Energie, la Ministre du travail et de l’insertion Elisabeth BORNE venue pour signer le Plan France Relance en accord-cadre avec Renaud MUSELIER, président de la Région PACA.

UN MOMENT D’ÉCHANGE ENTRE MINISTRE ET SALARIÉS

De nombreuses grandes figures étaient aussi présentes lors de cet événement : Christophe MIRMAND, préfet de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ou encore Carine Seiler, haut-commissaire aux Compétences.

Un moment privilégié où nos salariés ont pu échanger avec la ministre. Jonathan témoigne de son expérience : 

Ils m’ont fait passer un diplôme au sein de l’Afpa même, ils m’ont fait évoluer, monter en grade. Je suis responsable de la soudure et des soudeurs.

 

Je fais ce qu’on a fait pour moi, je le fais pour les jeunes. Je suis très très fier et très content de faire ça : donner ce qu’on m’a donné.

HOMEBLOK, FORMER & ACCOMPAGNER

Ce sont environ 6 studios par semaine qui sortent des ateliers de l’entreprise en direction de la France métropolitaine et d’outre-mer.

Chez Homeblok, la transformation des container est effectuée par des salariés en insertion et des jeunes, formés aux métiers de la métallurgie et de la ferronnerie, qui trouvent quasiment tous un emploi après 12 mois de travaux pratiques.

L’OBJECTIF FIXÉ POUR 2022

Cette signature avec l’État va permettre à la Région d’investir plus de 32 millions d’euros dès 2021. Pôle emploi investissant de son côté 27 millions d’euros, c’est un total de 60 millions d’euros que bénéficieront les demandeurs d’emploi de la région Sud.

Le Plan d’Investissement dans les Compétences, intégré au Plan France Relance, vise, à l’horizon 2022, la mise en œuvre de 200 000 solutions de formation, d’accompagnement ou d’emploi pour les jeunes, particulièrement impactés par la crise sanitaire.